Site officiel de la Ville de Decazeville
Agenda des Animations de la Ville de Decazeville
Menus de la cantine des ecoles publiques de Decazeville
Pharmacies de garde sur Decazeville
Toutes les Photos et les Videos
Suivez les grands Chantiers de la Ville
Site officiel du CCAS de Decazeville
Site-de-l-Hopital-de-Decazeville
Vie de nos commerces
Actualites sur Decazeville
Publications, bulletin municipal, agenda...
Instagram Ville de Decazeville
Instagram Ville de Decazeville
Site officiel de la Ville de Decazeville
Aller au contenu

STREET ART

ANIMATIONS & CULTURE
APRÈS LE STREET... LE YARN BOMBING !
Le yarn bombing (tricot-graffiti ou encore tricot urbain) est une forme d'art urbain éphémère qui utilise le tricot, le crochet, ou d'autres techniques utilisant du fil.
Le yarn bombing investit la rue en utilisant et en recouvrant le mobilier urbain d'ouvrages à base de fil : bancs, rampes... mais aussi des éléments de paysage naturel comme les troncs d'arbre, ainsi que les statues sur les places ou les jardins.
L'un des objectifs est d'habiller les lieux publics en les rendant moins impersonnels, en les humanisant et en suscitant la réaction des passants.
Initiée par le CCAS de Decazeville, l'opération "Tricotons notre Ville" regroupe des dizaines de petites mains bénévoles (CCAS, Ehpad, Clubs de Tricot, particuliers, bénévoles etc...) qui ont tricotés des centaines d'heures pour embellir notre ville. Cette opération a pu exister grâce aux nombreux dons de laines ! merci à tous !
Les installions sont en cours à Decazeville, alors admirez et encouragez les artistes !
Voir les photos ci-dessous... (Clic sur une photo pour l'agrandir).
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
LE FESTIVAL STREET ART EST TERMINÉ... MAIS VOUS POUVEZ TOUJOURS ADMIRER LES ŒUVRES !
Le Festival de Street Art, orchestré par les techniciens de Decazeville communauté, et qui a connu un immense succès populaire est terminé mais le parcours est toujours là et vous pouvez toujours contempler les œuvres de ces fabuleux artistes en vous baladant de quartier en quartier, de rue en rue, et de (re)découvrir la ville sous un autre angle. Téléchargez le plan...
Voir les photos ci-dessous... (Clic sur une photo pour l'agrandir).
Street Art Immeuble du Parc
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
2ème SESSION (en cours de réalisation) : ASTRO, ARDIF, HOPARE, JO DI BONA, LADY M, MONKEY BIRD, MTO, ROMAIN FROQUET, STOUL & DOUDOUSTYLE, VINIE...
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
1ère SESSION : ALBER - BISHOP - ILJIN - JO DI BONA - KINMX - KOUKA - SIFAT - STEPHANE OPERA
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
L' artiste AL, a mené un projet participatif avec les élèves du Lycée La Découverte de Decazeville...à ne manquer sous aucun prétexte !
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
JOKOLOR a mené un projet participatif avec plus 150 personnes, écoliers, jeunes , collégiens familles, ami(e)s...
LE STREET ART VIRTUEL DU COLLÈGE PAUL RAMADIER DE DECAZEVILLE
hé oui, la Street artmania gane toute la ville et en écho avec le festival Street Art "Mur Murs", qui a lieu en ce moment à Decazeville, les élèves de 4ème du Collège Paul Ramadier  ont transformé virtuellement et artistiquement certains murs de la ville. Ambiance nouvelle assurée !
Voir photos ci-contre :
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
LE STREET ART BIEN LANCÉ !
La première session du Festival de Street Art est terminée et déjà la foule se presse au pied des œuvres pour admirer le traqvail des artistes! Impressionnant, magnifique, sublime, bluffant les adjectifs ne manquent pour exprimer tous les sentiments que laissent ses peintures...
Vivement la prochaine session (du 22 au 30 juin) qui nous réservera, n'en doutons pas, son lot de surprises!
Voir les photos ci-dessous... (Clic sur une photo pour l'agrandir)
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
BELLEVUE À L'HEURE DU STREET ART
Le Street Art… un art bien nouveau pour nos anciens. Angélique, animatrice de la Résidence EHPAD-Bellevue, aidée de Léa et Manon, deux stagiaires du lycée La Découverte, a saisi l’opportunité offerte par le festival Mur Murs, mené par Decazeville Communauté, pour faire connaitre cet art aux résidents et les amener à la réalisation d’une fresque sur un des murs de leur salle de restauration. lire la suite...

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
SAMEDI 25 MAI, LANCEMENT DU FESTIVAL DE STREET ART
Le Street Art a été officellement lancé le Samedi 25 Mai dernier avec la cérémonie de la remise des clés de la Ville par François Marty, Maire de Decazeville, à Jo Di Bona*, parrain de la manifestation. Plus de 200 personnes étaient présentes à cette cérémonie, dont les élus locaux et départementaux.
Sous la houlette de Nicolas Viala (Decazeville Communauté), initiateur du projet, des techniciens de Decazeville Communauté et avec la contribution de la Ville de Decazeville, ce festival de Street-Art va permettre la réalisation de 20 chefs-d'oeuvres aux quatre coins de la ville, contribuant ainsi, à leur manière, à donner une nouvelle image de Decazeville, moderne et haute en couleurs.
8 oeuvres sont terminées et les 12 autres seront réalisées du 22 au 30 juin prochains.
*Jo Di Bona est le parrain du festival de Street-Art de Decazeville, auteur de la désormais célèbre tête de gorille sur la zone du centre, à proximité immédiate des anciennes soufflantes.
À l'issu de la cérémonie un vin d’honneur, offert par la Ville de Decazeville, a été servi.
Voir les photos ci-dessous... (Clic sur une photo pour l'agrandir)
Lancement Festival Street Art
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
DECAZEVILLE, CAPITALE DU STREET ART EN AVEYRON
Le 1er Festival Street-Art en Aveyron aura lieu à Decazeville en Mai et Juin 2019.
"MUR MURS" c'est l'histoire d'une rencontre entre l'artiste @jodibona et les acteurs de Decazeville communauté, c'est l'histoire du passé de cette ancienne cité minière, c'est l'histoire du renouveau et de la modernité, c'est l'histoire de l'engagement d'une vingtaine d'artistes internationaux qui auront 2 semaines pour réveiller les murs grâce à leur talent ! Mur Murs c'est une belle histoire et elle commence maintenant !.
17ème édition de l' Aveyronnaise Classic Mutuelle des Motards
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
AL et les LYCÉENS
24 lycéens de terminale Bac Pro Chaudronnerie du Lycée La Découverte de Decazeville sous l'égide de l'artiste AL et de Dominique Alric, Aurélie Burger et Graziella Giraudin se sont lancer dans la réalisation d'une œuvre monumentale de plus de 40m de long, située sur la route de Lacaze (en face le chevalement de mine de La Découverte) et qui lance le festival Street Art initié par Decazeville communauté. Elle symbolise en trois tableaux le renouveau du Bassin, avec des éléments de la vie des mineurs (lampe, casque, oiseau), puis la sidérurgie avec le portrait de Gilbert Deltort suivi d'un cheminement de billettes (tubes de fer) de différentes couleurs représentant les phases de fusion et de refroidissement. Le troisième tableau représente la découverte qui est maintenant le poumon vert du territoire. Cette fresque a été inaugurée par J-Luc Viargues, proviseur du Lycée, en présence de l'épouse Solanges, du fils Pascal et de la petite-fille Emie de Gilbert Deltort (qui a réalisé la dernière coulée et est décédé en 2013) de François marty Maire de Decazeville et de nombreux acteurs de cette belle réalisation financée par Decazeville communauté, la région, la DRAC, le lycée et 10 entreprises de chaudronnerie du Bassin, et avec l'aide de l'ASPIBD. N'hésitez pas à aller voir cette très belle réalisation!

----------------------------------------------------------------------------------------------------


FESTIVAL DE STREET ART : GARE AU GORILLE !
Le festival de street-art initié par Decazeville Communauté qui en est le maître d’ouvrage sera officiellement lancé le samedi 25 mai à 18 heures lorsque le maire de Decazeville, François Marty, remettra symboliquement les clefs de la ville à Jo di Bona, l’inspirateur et le coordinateur de la manifestation.
Tout a débuté, en effet, lorsque Jo di Bona a réalisé la fresque du "gorille" près des soufflantes. Il le rappelait déjà en 2018, non sans délectation mais avec une petite approximation, sur un site internet dédié aux piscines : "Je peignais un mur illégal à Decazeville en Aveyron et je me suis fait arrêter par la police, il y a quoi un an. En gros il y avait la police nationale, après la police municipale, qui a appelé le maire adjoint (Christian Murat, ndlr), qui a à son tour appelé le président de communauté de commune. Au final j’ai été gentil avec eux, ils m’ont laissé terminer. Ils ont décidé de laisser l’œuvre et elle est vue tous les jours par des enfants qui l’étudient à l’école. La ville me demande d’être le parrain d’un énorme projet street-art sur tout le complexe de communauté de commune Decazeville et tous les environs. C’est à moi de trouver les artistes, d’organiser le projet. Donc c’est assez insolite de se faire arrêter par la police et de se retrouver parrain d’un projet dans la ville en question.
De cette anecdote fondatrice, Georges Brassens aurait pu en faire une chanson, à sa manière sûrement. Le Sétois avait créé "Le gorille" en 1952 (l’un des titres de l’album, La Mauvaise Réputation) qui fut interdit de diffusion sur les ondes nationales et périphériques plusieurs années durant. Son gorille à lui connut la célébrité, celui de Jo di Bona a déjà dépassé les limites de la ville et devrait apporter dans son sillage une nouvelle image – au propre comme au figuré – de Decazeville. L’ambition de Decazeville Communauté est multiforme et s’inscrit dans l’élaboration d’un projet de territoire dont l’art et la culture constituent les premières pierres angulaires.



-








Retourner au contenu